'

La production, une fonction pivot dans l’entreprise

L'organisation du processus de production est un élément fondamental de réussite de toute entreprise. Trop souvent, de jeunes entreprises échouent parce que le produit n'est pas livré dans les délais, n'est pas au point, n'atteint pas les performances annoncées...

    Que vous soyez une entreprise de biens ou de services, votre chiffre d’affaires dépendra de votre capacité à produire pour honorer vos commandes et répondre aux besoins de votre marché. Votre compétitivité supposera une gestion efficiente de votre chaîne de production.
    En fonction de la demande pour votre produit, vous choisirez soit d’assurer une fabrication à la commande (industrie automobile par exemple) soit de constituer des stocks de produits finis basés sur vos prévisions de la demande éventuelle (produits agroalimentaires et raffineries).
    Si votre capacité vous le permet, vous assurerez vous même la production de vos biens ou services. Dans le cas contraire, vous pourrez toujours sous-traiter ou co-traiter. La sous-traitance reste le meilleur moyen de faire face aux pics d’activités tout en maîtrisant vos charges fixes. Elle vous permettra également de vous concentrer sur les activités jugées stratégiques.
    Contrairement aux autres fonctions de l’entreprise, la production est par nature multidimensionnelle : elle rentre en interaction avec les autres fonctions, qu’elles soient de marketing, de finance ou de ressources humaines. Elle doit veiller à la réalisation de cinq objectifs principaux: la quantité produite, la qualité du produit, son coût, les délais et la flexibilité.
    La quantité produite : En tant que responsable de la production, il vous revient de vous assurer que la quantité produite est en adéquation avec la demande du marché ou vos prévisions.
    La qualité du produit : Afin d’être commercialisable, votre produit se doit de satisfaire au mieux les besoins exprimés et/ou implicites. Gardez à l’esprit que l'un des principes de base de la qualité demeure la prévention et l'amélioration permanente. Cela signifie que la qualité est un processus continu dont le but est de prendre en compte les dysfonctionnements, le plus en amont possible.
    Si vous estimez que votre produit est au point, vous pouvez engager une démarche de certification ou d’accréditation pour en garantir la conformité avec un certain niveau de qualité. La certification se fait généralement par rapport à une norme, préférablement internationale, ce qui renforce considérablement l’image de votre produit sur le marché. Parmi les certifications existantes, il existe notamment la famille ISO 9000 (ISO 9000, ISO 9001, IS0 9004,).
    Le coût de production : intègre généralement deux composantes : (i) les coûts de fabrication, dépendant des coûts des intrants (matières premières, énergie, main-d’œuvre.) et (ii) les coûts de distribution, liés au stockage, à la publicité, au transport, à l’effort commercial, etc. La maîtrise de l’ensemble de ces coûts est essentielle pour la compétitivité de votre entreprise.
    Les délais : Votre réputation sur le marché dépendra en grande partie de votre capacité à respecter les délais de production fixés avec vos clients. Une entreprise en rupture de stock peut rapidement perdre des parts de marché si son client n’arrive pas à trouver son produit. Il sera alors tenté de se tourner vers la concurrence.
    La flexibilité : Elle repose principalement sur votre aptitude à apporter, au besoin, des modifications à votre chaîne de production sans pour autant changer d’outil. Si un client vous demande un produit différent de celui que vous avez l’habitude de produire, vous devez pouvoir ajuster, à moindre coût, vos ressources humaines, la technologie ou les machines sans que ceci n’influe de manière radicale sur votre cycle de production.