'

Entreprenariat en quelques leçons

PME, TPE, professions libérales, artisans, étudiants, porteurs de projets et chefs d'entreprise, voulez-vous vous lancer dans l’aventure de l’entreprenariat ?ou venez-vous tout juste de créer votre entreprise ? Vous devez certainement vous interroger sur plusieurs problématiques ! Grâce à notre rubrique « Entreprenariat en quelques leçons », nous nous sommes poser les bonnes questions pour vous et nous y avons répondu avec pragmatisme. Notre désir est de vous orienter puis vous aider à organiser au mieux votre processus de création et de gestion, sans aucune connaissance préalable du monde de l’entreprise.

Création d’entreprise

Trouver l’idée

A la base de tout projet de création d’entreprise se trouve une idée. Son origine varie d’un entrepreneur à l’autre. Elle peut découler d’une expérience ou d’un savoir-faire acquis antérieurement, ou encore être le fruit de la créativité du porteur de projet ou d’un simple concours de circonstance.

Vouloir entreprendre

On ne postule pas à un poste d’entrepreneur. On créé une entreprise. Quelles sont les valeurs incontournables dont doit disposer un créateur d’entreprise ? S’il n’y a pas véritablement de bon et de mauvais profils d’entrepreneurs, il est habituel de trouver certains traits communs chez la plupart d’entre eux.

Choisir un statut

Au Maroc, différents types de sociétés commerciales sont possibles, mais en dehors de la société individuelle, les plus répandus sont la Société Anonyme (SA) et la Société à Responsabilité Limitée (SARL). Les autres formes sociales prévues par la loi restent peu usitées dans la pratique sauf pour des montages complexes ou pour l’ingénierie patrimoniale.

Connaître la fiscalité

Le régime fiscal marocain est structuré aux niveaux national et local. Au sein de chaque niveau, il existe trois catégories de prélèvements : impôts, taxes et contributions spéciales. Du point de vue des entreprises, les impôts et taxes les plus pertinents sont l'Impôt sur les Sociétés, l’Impôt sur le Revenu, la Taxe sur la Valeur Ajoutée et la Taxe Professionnelle.

Suivre la réglementation

On ne se contente pas de lancer son entreprise. On fait évoluer son activité. Quels sont les textes en préparation ? Les nouveaux débats ? Ou encore les derniers rapports à l’initiative des institutions locales, nationales et internationales ? Si vous omettez la veille réglementaire, vos concurrents, eux, l’utiliseront comme atout concurrentiel.